LEBOBLOG

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 26 avril 2006

ouais ouais

Je sais je suis encore à la bourre sur tous les terrains.. elle va arriver l'émission de la semaine dernière... mais en même temps je passe mon temps à faire des trucs moches (mais utiles, hein) et à écrire des conneries (mais ut... ouais enfin, c'est paria qui m'a poussé à le faire m'sieur :o))

Donc si vous ne savez pas quoi faire samedi genre à partir de 17h.. viendez nous écouter et tchatter, on retransmet le betizfest.

Et demain souer, mercredi, ben on va pas mal causer du Betiz justement, et le blind test vous sera proposé par notre envoyé spécial permanent dans les pays exotiques, j'ai nommé Bob le homard.

lundi 24 avril 2006

Le CQFD n33 est dans les kiosque..

Un titre, un mot, un impératif : "travaille!". "Le saviez-vous? Le travailleur français est possédé par un des taux de productivité les plus élevé au monde (3ème position, d'après l'OCDE). Et, pure coïncidence, il détient aussi le record planétaire de la consommation d'antidépresseurs, anxiolytiques et autres somnifères[...]"

Lire la suite

dimanche 23 avril 2006

[VGLP] Emission du 12 avril, avé le live de La Fraction

Tentative (désespérée?) de rattraper le retard (d'un ma foi fort beau gabarit) accumulé au cours de ces deux dernières semaines. On commence donc cette course contre le temps (ah tiens une frite), avec les résultats du blind test (est-ce que vous avez dèjà essayé de manger une frite avec du nutella?). Blind test dont la playlist était proposé ce soir-là par Know-Dwarf ! Mister Dwarf, annoncez les résultats, if you pliz :

<known_dwarf> 1er : abfab : 25 points
<known_dwarf> 2eme : yanic : 19
<known_dwarf> 3eme bob : 12
<known_dwarf> 4eme : mimic : 8
<known_dwarf> 5eme : jul : 7
<known_dwarf> 6 eme ex aequo : webster et tahiri : 3
<Tahiri> SANS LESON!!
<Tahiri> JE SUIS FIER MA RACE!!

Ah pitain j'étais preums en fait ! (ben tout compte fait c'est pas terrible). Mais bon faut reconnaître que j'étais aidé, y'avait ma cousine. Elle est nulle en painke mais elle a sauté sur le clavier pour Johnny Cash :o))

Bon sinon l'émission était en elle-même était plutôt nulle à chier comme d'hab, avec un animateur merdique qui foirait tout (bon là je crois que j'ai casé suffisamment de vocabulaire relatif au caca, maintenant je m'attaque à la bite).

Part ouane : Courts prolégomènes éditoriaux.
Je signale aux éventuels philistins qui erreraient en ce lieu (du verbe errer, être dans l'erreur) que "courts prolégomènes" est un oxymore délibéré (j'ai hésité entre "délibéré" et "volontaire", mais le résultat du vote avec moi-même est sans appel, je n'ai utilisé "délibéré" qu'aux voix... et pan dans la gueule!).
Donc dans cet édito, l'animateur n'a pas pu causer du dernier Cheribi et il le déplore. Par contre il cite des extraits de l'interview de Didier Wampas à Rock'n folk ("Les Stones devraient faire de meilleurs disques, c'est pas normal"). Et il se lamente encore sur ce CPE abrogé mais seul, sans le CNE, sans le CIVIS. Et sans la réforme du CESEDA. La casse continue.

(interlude musical : "Tout, tout de suite", Legitime Défonce)

Part Two : Les gros machins.
J'en ai déjà causé dans un post précédent.

(interlude zical : "Feignasse", dAHUgAROU)

Part Tri : Les concerts du week-end
C'est zobsolete. Normal.

(interzic ludical : "Rendez-vous avec la mort", Tv Men)

Part Four : Le live
C'est donc au tour de La Fraction. Live enregistré aux Tanneries, le 16 décembre 2005. Première fois que je vois La Fraction, et grosse grosse claque.

Enjoy l'émission !

 

dimanche 16 avril 2006

Les gros machins

Plutôt que de la laisser végéter entre deux tranches de compte-rendu d'émission, je vais lui offrir l'écrin d'une note (le ré) pour elle toute seule. Voici la liste absolumment pas exhaustive des festoches et autres rassemblement de zicos autour d'un feu de camp ayant pour seul objectif de permettre à des milliers de gens de partager leur passion commune ; sniffer de la kro et jouer au baby-foot (et éventuellement écouter un peu de musique si elle est pas trop fort parce sinon ça déconcentre).

Lire la suite

samedi 15 avril 2006

Ah tiens j'ai failli pas passer à côté...

Pour pouvoir faire mes éditos à l'arrach comme une merde inconséquente que je suis, je note sur un calepin (petits carreaux, moi je suis petits carreaux) les conneries à balancer à l'antenne. L'une à la suite de l'autre, souvent ça rime à rien, mais je fais confiance à l'immense capacité de ma cervelle à trouver des enchaïnements bien pourris. Et pour la dernière émission, à la suite du visionnage d'Arrêt sur Image, j'avais noté "la seule vraie victoire des manifs anti-cpe, c'est qu'on va plus voir la tronche de juliard. Grosse envie de lui baffer la gueule à l'aut' boys band de l'unef". Et pis j'ai zappé le truc, j'en ai pas causé dis donc.
C'est pas bien grave d'autant plus que CQFD lui tire son portrait dans le numéro d'avril. Nickel raccord.

Pour la prochaine émission de VGLP, dans mon calepin, j'ai noté:
"- Docteur Livingstone, j'ai soif. Avez-vous encore du lait?
- Well, il ne me reste Stanley, qu'une brique".

... on va bien rijoler mercredi prochain..

mercredi 12 avril 2006

[VGLP] Emission du 5 avril : Redkick (guest Lucrate Milk)

Résultat du blind test.
Ya pas de raison, tiens je vais commencer par les résultats du blind test. Après tout c'était peut-être un test, mais c'était surtout blindé de personnages sympathiques, dont voici les scores.
1. Paria avec 23 points
2. Yanic avec 19 points
3. Known Dwarf, avec 14 points
4. Facelift, avec 9 points
5 ex aequo.. Trou1664 et Bob, avec 8 points.

A noter que le blind test du mercredi 12 avril vous sera proposé par mister Known Dwarf.

Part ouane : Edito

Dans lequel l'auteur reprend espoir en son pays devant la liberté de ton d'un vicompte invité à France Inter et fustigeant l'islamisation de tout et n'importe quoi (et qui en fait était aussi en direct sur i-télé), devant une droite enfin décomplexée, et devant un peuple qui ouvre peu à peu les yeux.



...et tout ça pour passer "les fachos font chier" de Lefdup and Lefdup !!

Ce qui va magnifiquement servir de transition vers le reste de l'émission consacré au kit Lukrate Milk qui vient de sortir chez FZM, puisque le DVD, florilège époustouflant d'images d'archives, de clips d'époque ou crées pour l'occasion, de lives... fût réalisé sous la houlette de Jérome Lefdup.

Edit (15 avril):
J'avais un peu baclé cette notule, donc je vais quand même préciser un peu.

Part 2 : "Quartet de turc"
Le kit "Lukrate Milk" se compose de 2 CDs et d'un DVD. Le premier skeud intitulé "Quartet de Turc" est l'anthologie des Lukrate. 30 morceaux dont la moitié de live.
Comme j'ignorais à peu près tout de ce groupe, si ce n'est comme entité ayant rejoint les bérus après leur split, je m'ai pas chier, j'ai lu un texte du press bouque.

.. et j'ai passé "No Kods".

Part 3 : "Lucrate Mix"
Le deuxième cd, ça se compose de 15 morceaux qui sont comme qui dirait des ré-arrangements.. oui c'est ça des remix! tain zêtes trop balezes. Ca commence par le meilleur d'entre eux, "Sie sagte mir" par Kommando Suicide. Le morceau peut être écouté sur leur site , et franchement il tue tout.

Evidemment je l'ai passé, et j'ai enchainé avec "Hänschen klein" par les Béru.

Part 4 : Lucrate Milk
Troisième et dernier étage du kit, le DVD. Pas loin de 3h d'images en tout genre, j'en ai déjà causé plus haut. J'ai pour ma part uber kiffé le clip de Nicolas Lepretre et Thomas Calvez sur "Fucking Pacifist" (j'espère que vous avez bien lu l'expression "uber kiffé" parce que je suis pas sûr d'en faire usage à nouveau, tout compte fait).
Impossible de ne pas mentionner, toujours sur le DVD, le cours magistral du prof Schtroupfh (ouais enfin un truc du genre qui s'en approche en s'en éloignant pas trop), alias Marsu dont un extrait décore le jingle de l'émission.

Et pour clôre la partie Lucrate Milk de l'émission on diffuse l'incontournable "I love you fuck off!". Spécial kassdédi à Cha, bdéiste bourrée de talent mais supportant relativement pas très bien certains mélanges, et qui passa la soirée du Goumen Bis (soirée spéciale sortie du dividi) à expectorer de la bière sur tout ce qui bouge (vi vi, votre animateur vedette a aussi servi de cible :o)), foutre le dawa sur le stand fzm, faire du catch avec ses copines (on attend d'ailleurs avec impatience les tofs de Mis Roudoudou ;-)) et leur filer des marrons. Vers 7h du mat, la gravitation universelle et les trottoirs parisiens nous ont vengé (mais c'est quand même rude là, ouch).

 

Part 5 : Le live de Redkick.

Enregistré auxTanneries de Dijon (il fût retransmis en direct). Redkick c'est de la oi de Metz, dont le chanteur doit être un certain Fouad, si j'en crois les cris hystériques poussés par une certaine "moumoune", little birdie venue tchatter avec nous au cours de la soirée, et qui ne cessait d'écrire "FOUAD A POIL !". Voila ça devait être dit.

Allez hop.. enjoyez l'émission..


[Télécharger directement l'émission]

dimanche 2 avril 2006

Une autre nanalyse du CPE. Et si Villepin avait un CPE de président et qu'il était en période probatoire en attendant le CDI...

Une analyse  ma foi fort intéressante, dont voici des extraits qui illustrent  trois points :
- C'est très facile de licencier un CDI
- La précarisation entraîne la ortie de la vie active de toute une partie de la population, et donc "les employeurs qui se plaignent aujourd’hui de ne pas trouver de salariés auront encore plus de difficultés à en trouver demain."
- Les deux ans de précarité prévue au CPE entraineront la premiere vague de  licenciements après les élections présidentielles... bon plan pour de Villepin (enfin maintenant c'est moyen, mais à la base, c'est pas mal vu...).

Lire la suite

samedi 1 avril 2006

[vglp] Emission du 29 mars : Robotnicka

Part ouane : Edito

Où l'on cause de Hostel (ou tu fais des cochonneries, ou tu fais de la boucherie ; entre les deux il n'y a rien) pour en venir à la vision total cliché à la limite du malsain (ou de l'insultant au choix) de la Slovaquie, et en déduire que des réalisateurs faisant preuve de grande bétise on en trouvait quelques uns. Et même un qu'on attendait pas. Costa Gavras. Quant il s'exprime sur la Dadvsi et le téléchargement, ça vaut son lot de cacahuetes. Le jingle de l'émission ci-dessous reprend le passage sur la Chine et la Tunisie. Quant un réalisateur de génie argumente comme kyo, c'est qu'il est peut-être l'heure de prendre sa retraite.

(interlude musical : millions of stupid people / Stage Bottles)

Part two

Où je baragouine un truc sur la licence globale.

A propos de la licence globale. Je rejoins sur le principe Agnès Monolecte.

"[...]Aussi l'idée de payer entre 3 et 10 €/mois de taxe sur mon abonnement ADSL non dégroupé qui me coûte déjà les yeux de la tête m'est totalement intolérable. Entre 36 et 120€/an. Je vais vous le faire en francs pour que ce soit plus parlant : entre 236 et 787 FRF /an. Mon dernier disque, je l'ai justement acheté en francs, il y a 5 ans. Ce qui revient à un budget annuel en musique de 2€/an... En fait, cette fameuse licence globale de mes deux excède assez largement mon budget cuturel global actuel. Au nom de quoi va-t-on me faire renoncer aux quelques bouquins que j'arrive encore à me payer pour financer une musique que je n'écoute pas? Qui se permet de décider de quelle manière je dois orienter mes pratiques culturelles? Les scanners permettent bien de numériser des bouquins : les maisons d'éditions ne sont pas parties en guerre contre nous, que je sache![...]"

parce que bon il est sympa le Di Cosmo avec son argumentaire:

"[...]Par contre, la licence globale sur Internet permettrait au public de réaliser son souhait d'entendre pendant l'année bien plus de 6 album, 6 singles et 4 DVD musicaux, sans vous obliger à trouver un moyen d'augmenter le salaire moyen des ménages. Avec 9 millions de foyers connectés à Internet, et avec un prix de 4 euros par mois, que les internautes sont prêts à payer si on arrête de les criminaliser et on leur laisse la liberté culturelle qui vient avec les échanges de pair à pair, cela rapporterait 432 millions d'euros, dont 216 millions directement aux artistes.[...]"

mais les seuls qui palpent la thunes, c'est des déjà des artistes gavés d'euros, les céline fion, les florent pignolles et autres vomisseurs de soupe à l'hectolitre. La licence globale c'est rien d'autre qu'un impot indirect de plus, donc une injustice supplémentaire. Point barre. Avant t'avais pas beaucoup de thune pour acheter du culturel. Maintenant t'en auras plus du tout, mais tu pourras télécharger légalement toutes les merdes de la planète. Matez l'avancée sociale.

Part 2 bis

Où l'on cause de la compile "FM chez les rockeurs".. pour en passer un morceau

(interlude musical : Les Suprêmes Dindes : Libertine)



part 3

Après nous être extasié sur une rareté des LSM (merci à Yanic pour cette petite merveille) nous passons à la rubrique concert. Mais à l'heure où je publie cette note, il n'y pas grand intérêt à ce que j'approfondisse le sujet.

Part 4 : le live

Enregistré le 16 décembre 2005 aux Tanneries de Dijon (je vous ai déjà dit que les gens y sont tous adorables là-bas? oui? ben j'avais bien raison :o)) -au passage merci à Darkveggy pour la connex- les Tanneries donc, où Robotnicka faisait une apparition surprise. Le hasard ayant fait en sorte qu'ils se sont retrouvés quelques temps auparavant pour pouvoir faire une ou deux répètes... et hop aux Tanneries!
Comme je suis un grand fan depuis que leur deuxième album (qui n'a rien à voir musicalement avec ce que l'on peut entendre sur la galette split avec Divide+conquer) j'ai été super content d'apprendre qu'ils allaient jouer le soir où je me déplaçais à Dijon.
Et j'ai été franchement emballé. Pour les incultes qui ne manqueront pas de se précipiter sur le catalogue Maloka pour acheter en masse l'album des R0b0ts après avoir écouté avec émerveillement les morceaux sur leur site, précisons que le groupe balance un synth-punk délirant qui vous coule dans les tympans et vous pousse irrémédiablement à tortiller du fion sur des mélodies imparables dont les textes malins semblent taillés sur mesure pour la voix de gamine de Cécile. Du pur bonheur.
De plus, sur scène le délire visuel vient se calquer sur le musical ; le bassiste est un lapin, le clavier est un viking, le batteur aussi mais sans déguisement, et Cécile minaude comme Valérie Lemercier dans le sketch de Les Nuls ("capriii c'est finiii") que si vous l'avez pas vu vous pouvez pas comprendre, mais que c'est craquant comme tout.
Le public étant totalement acquis à la cause (les robots jouent un peu à la maison), le set fût bien plus qu'un chauffage de salle. Vivement le prochain concert !

After : Blind Test. La crême de la crême était à nouveau au rendez-vous pour une lutte acharnée.. les résultats de la soirée sont (tadam) :

1 - Bob : 31
2 - Yanic : 30
3 - Known Dwarf : 18

4 - Jul : 16
5 - Webster : 15

Et maintenant vous pouvez écouter/télécharger l'émission... à mercredi prochain pour un nouvel enjoyage des zoreilles.
[Télécharger directement l'émission]

phpMyVisites | Open source web analytics Statistics