Mais une panne de serveur t'a privé, oui toi mon auditeur adoré, de ton émission préfrée, et avoue-le de ton seul moment de pur bonheur (quasi)hebdomadaire dans ce monde décidemment trop morne;

Il semble qu'à nouveau Gitoyen ait fait des siennes puisque ni Lautre, ni Samizdat n'était pas accessibles non plus hier au soir.
Comme dit le bon sens populaire par temps pluvieux : ce n'est que partie dans la remise. On décale le binz et se fait la Brigitte la semaine prochaine. Comme j'avais pas encore annoncé de playlist pour le mois de juillet, ça porte pas trop atteinte à la plannification.

Nous vous remercions de votre compréhension et vous prions (meuuuh) d'agréer nos sincères.


Tags :