Ca commence à faire un bail que je voulais mettre des extraits vidéos (magnifiques) sur ce blog, mais c'est comme pour tout, faut y consacrer un peu de temps. J'ai d'abord voulu faire comme tout le monde, c'est à dire uploader un bon vieux mpeg sur une des plate-forme vidéo en vogue, genre youteub, dailyducon ou goguesvideo... et puis, là, pof, c'est le moment que choisit Internet pour soubresauter sur le sujet des licences Myspaces. Ca commence par un mec totalement inconnu de mes services qui retire sa zique de son blog de merde (c'est pas à son blog en particulier que j'en veut, c'est juste que les blogs myspace sont des blogs de merde, donc chaque blog myspace pris séparément est un blog de merde, c'est mathématique on y peut rien).

"Billy Bragg a paniqué. La chanteur anglais a retiré toute sa musique de MySpace et accuse le site de vol de droits d'auteur. Selon lui, Rupert Murdoch, proprio de MySpace, pourrait aussi s'approprier toute musique postée sur le site.[...]"

 

Ensuite ça se mélange avec un texte qui circule, et qui pourrait bien s'avérer au final un hoax, sur les Artic Monkeys, ZE groupe Myspace par excellence, celui qui sert d'alibi promotionnel au machin (mais qui par effet de ricochet tire une belle balle dans la guibole de l'industrie du disque, vu que les Artic Monkeys justement ont pulvérisé les ventes d'albums alors qu'ils se sont fait connaître par le téléchargement gratos de leur zique sur le net). Selon un site espagnol, le groupe aurait eu des démêlés judiciaires à cause de la licence Myspace... mais comme aucune dépêche ni dans la langue de Molière ni dans celle de Djorges Bush (pour ester chez les humoristes) n'est venu confirmer la chose, on peut dubiter. Celà dit, cela n'enlève rien au fond de l'affaire. Et à la suite des licences Myspace, déboule alors les licences Daylymachin et Youtruc. C'est vrai qu'on ne fait jamais gaffe à ce que l'on signe, mais parfois quand même on devrait.Un post sur Jamendo vient rappeler le contrat pour Daylymotion... et c'est assez impressionnant, en fait:


"L’Utilisateur, en sa qualité d’auteur des Vidéos, mis en ligne dans le cadre du Service, autorise Dailymotion à :

* exploiter commercialement les Vidéos de l’Utilisateur à titre non exclusif, pour toute la durée des droits d’auteur, telle qu’elle est ou sera prévue par la loi actuelle ou future, pour le monde entier,
* effectuer les modifications techniquement nécessaires à l'exercice des droits dans d'autres formats et procédés techniques, notamment aux fins de la conversion numérique, préalable à la mise en ligne des Vidéos, des fichiers uploadées par l’Utilisateur.
* Les droits concédés comprennent : pour le droit de reproduction : le droit de reproduire, sans limitation de nombre, tout ou partie des Vidéos, sur tout support connu ou inconnu, actuel ou futur, notamment support optique, numérique, papier, disque, réseau, disquette, électronique, DVD, CD, CDI, CD-ROM, Internet, Extranet, i-mode, Wap.... sans que cette liste ne soit limitative, Dailymotion se réservant la possibilité de reproduire tout ou partie des Vidéos pour les décliner pour d’autres Services de communications électroniques ou audiovisuelles[...]
"

 

Bref, on uploade une vidéo, on file les droits aux margoulins du service (c'est quasiment les même clauses pour google video et youtube). Et à force ce genre de procédés ben ça gave, ça gave, mais alors ça gave sévère. Des mecs viennent mettre leur musique en ligne et paf, le site prend une telle valeur marchande qu'il se fait racheter par Murdoch. Et ça continue avec Youtube ("Plus gros que MTV, YouTube s'allie à NBC") !!
Ils appellent ça l'UGC, user generated content, ou contenus générés par l'utilisateur. T'achètes un disque dur, tu dis aux gens "viendez mettre vos videos, vos photos, vot'musique, c'est gratos". Tu bourres le tout de publicité et tu laisse mijoter. Peinard. T'as une base de données d'utilisateurs, super ciblée en plus (en fonction du service -photos, musique, videos- et des mots-clés que utilisés -humour, sport...- là l'utilisateur tu peux lui envoyer des promos au quart de poil), un support publicitaire de rêve (dans le loisir, ya personne qui te fais chier sur la "qualité" de tes pubs), et le contenu sans cesse renouvelé par les utilisateurs eux-même! Le panard intégral! T'as rien à branler, juste à surveiller un peu la marmite histoire que le contenu reste relativement légal... et engranger la tutune de la pub. Comme c'est "gratos", ben personne ne se plaint soit de la médiocrité du "service" soit de l'inaccessibilité des pages webs... c'est total bénef sans rien foutre.

Bon, si je peux éviter d'aller engraisser ces connards (là je vous l'dis, ya vraiment de quoi faire une ré-actualisation de la "Société du spectacle"), je le fais. Reste à savoir comment on fout une vidéo sur un blog. On va passer au flv, comme Spip.Et pour le player, j'ai taxé celui de Neolao. Et pour l'encodage, les spipelettes conseillent le Riva Flv Encoder. Test ci-dessous avec le clip "Singin in the cabinets" des dAHUgAROU, tourné entre Lauzerte et Montcuq... à l'origine il fait 35 mo, ci-dessous il fait moins de 5 mo. Enjoyez grave les yeux et les noreilles.




Tags : ,