En ce moment se tient le grand raout des "monétiseurs" à la con. Chef guignol (aka waf-waf Sarkozy, aka Loic Le(plus con tu)meur) a rassemblé la lie du net mondial à paname (que l'on surnomme déjà cyber-mexico en raison du taux de pollution virtuelle dégagée par les participants). Libération y a envoyé la fine fleur du blog (je vous jure, je sais pas où c'est qu'ils les ont trouvé les deux, là, mais c'est une sacrée paire de vainqueurs) en reportage. On passera sur le fond des billets (qui est un peu comme celui de la connerie générale des invités de Loic, inexistant).. mais les propos rapportés sont marrants (c'est pas le terme exact, mais j'en ai marre d'utiliser des gros mots) :

Les courageux du matin sont bien récompensés : en plus d'avoir droit à un très bon animateur de débat (Laurent Haug de la LIFT Conférence) on fait la part belle à la "Tupperware economy", celle des gens que l'on rassemble et qu'on "monétise"...

Pour la qualité du contenu produit par les utilisateurs, oui, c'est de la "merde" à 99 % tous s'accordent à le dire, mais à la télévision c'est 99 % aussi, n'est-ce pas ?


Ah, décomplexitude, quand tu nous tiens...

Tags :