Dans un article pertinent (comme d'hab quoi), Acrimed analyse le compte-rendu d'un sondage publié par Le Parisien. "Le Parisien-Aujourd’hui en France publie les résultats d’un sondage de l’institut CSA (100 % Bolloré depuis le 10 juillet 2008) sur l’opinion des « Français » au sujet de la première année du quinquennat[...]Les choix opérés dans les résultats de l’ensemble de l’enquête comme les commentaires qui les accompagnent redoublent les effets d’orientation et de cadrage des questions : pas vraiment en défaveur du président..."

Je vous laisse découvrir l'analyse d'Acrimed, c'est toujours marrant de voir comment un sondage, non seulement par ses questions, mais aussi par la présentation qui est faite des résultats, tord la réalité. On est au coeur de la maipulation médiatique.

Mais ce qui attire l'oeil, tout de même, c'est cette partie de l'article:

"la seule tranche d’âge où le bilan présidentiel est jugé majoritairement positif est celle des 75 ans et plus (58 %) ; ou bien que 29 % des sympathisants du Front National et du MNR trouvent ce bilan “ très positif ” et seulement 11 % de ceux de l’UMP."


Y'a pas à dire, Sarkozy a vraiment déplacé l'échiquier politique à l'extrême droite, laissant un boulevard à droite pour le parti "socialiste". Les Valls, Dray et Royal ont un bel avenir...