LEBOBLOG

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 22 juillet 2006

Orwell et Hemingway en Catalogne / Sin Dios, "Un pueblo en armas"

Mercredi soir, pendant l'émission VGLP, au cours de ma séance de propagande mensuelle pour l'organe provisoire de l'internationale erroriste CQFD, j'ai causé du fort instructif article "Orwell en Catalogne". Dans sa colonne d'érudit (tagada tsoin tsoin), Anatole Istria rappelle l'épopée espagnole de l'écrivain.

"[...]Orwell se rend en Espagneà 33 ans pour "combattre le fascisme". Il n'y vient ni en écrivain, ni en analyste politique déjà convaincu des enjeux en place[...] Dans un premier temps, il projette vaguement de s'engager dans les Brigades Internationales, mais il renifle très vite leur inféodation au Komintern. Fort de son expérience dans la police en Birmanie (un des tourments de sa vie) il devient caporal dans une milice du Poum.[...]"

Lire la suite

jeudi 20 juillet 2006

Le teasing de ouf !


Sans commentaire, c'est encore meilleur :
Le site officiel du président

jeudi 13 juillet 2006

Ouideo inside / fuck daylitube / dAHU da Clip

Où je profite vilement d'une diatribe de bon aloi à l'encontre de myspace d'abord puis -et surtout-daylimotion/ youtube / google video ensuite, pour caser en loucedé un clip des dAHUs.

Lire la suite

lundi 10 juillet 2006

ah oui moi aussi je le confesse...

... j'ai regardé la finale (bon okay, à partir de 21h.. j'étais même pas au courant de l'heure du début du match). Et je ne remercie pas Sportaz (ni Paria de m'avoir fait connaître ce truc) parce que c'est clair que sans eux j'aurais fait autre chose de super plus intéressant et constructif. Alors oui j'ai lamentablement descendu quelques binouzes en écoutant cette bande de branleurs logorrhéiques commenter le match en direct de "l’Olympiastadion (construit par Hitler pour les Jeux olympiques de 1936)" la médiathèque associative de Toulouse. Et j'a bien marré... Ouala. Chez eux Barthez se nomme Crashtest et Sagnol s'appelle Bagnole (et le petit nom de la Fifa c'est Fifaenculo). Ouala. Bieng. Petit florilège:

"- [...] c'est vraiment l'attraction du match
- La traction du match, c'est Bagnole
"

"- Ouhlala.. sur le coup il a tout perdu la les dents, la clavicule, le tibia
- et le portefeuille.. parce que les italiens hein.. on les connait
"

Après une frappe des italiens... "on a chié dans nos bottes ! on a chié dans nos bottes!"

A la fin du match, au moment où le public qui tte la médiathèque:
"- Je veux que vous soyez heureux ! heu-reux! E, U, R, E,U, X !
- Ah mais vous avez oublié le "h"
- non je l'ai fumé
"


90 minutes de conneries comme ça, c'eut été dommage de s'en priver. Bref.. sportaz c'est bon, mangez-en !

dimanche 9 juillet 2006

Relire Ramonet...


.. et son édito du Diplo de juin, pendant que le pays tout entier est en deuil (alors que bon, c'est bien les bleus qu'ont gagné là, nan?)

Lire la suite

lundi 3 juillet 2006

Sauver France Inter et réhabiliter Béchamel

France Inter ça devient total portnawak, c'est sur le point de succomber à son tour à la tatchérisation rampante de notre société... rance inter donc, qui n'était dèja même plus l'ombre d'une radio de service public (au service des entreprise, lisez le Plan B pour le salut de vos âmes ;-)) est en train de subir ses derniers outrages. Marc-Olivier Fogiel débarque dans la tranche matinale (je serai toujours époustouflé par l'imagination sans borne dont sont capables les plus grands crétins quand ils s'agit de casser le service public), "Charivari" dégage... et "La-bas si j'y suis" est en passe d'être relégué dans le créneau tant convoité de 15h-16h (histoire de flinguer l'audience et de gicler l'émission pour baisse d'audimat.. plus c'est gros plus ça passe).

Donc la première de choses à faire, c'est d'aller signer la pétition pour le maintien de "La-bas..", et d'en profiter pour se délecter au passge du "Procès en réhabilitation de BHL", pur moment de jubilation radiophonique comme il risque de s'en faire de plus en plus rarement.

Le Plan B n3 / Besancenot "Chouchou" de Bouvard


La parution du bimestriel successeur de PLPL est toujours un pur plaisir. Et quand il est accompagné d'un suplément de 12 pages (ou douze!) d'Acrimed (leur rutilante vitrine universitaire),  c'est tout simplement du bonheur imprimé (et c'est merveilleux). Le sommaire détaillé se trouve sur leur site web (et ça aussi c'est merveilleux, ça change du site un peu pourri de PLPL).

Penchons nous une poignée de secondes sur l'article "Les petits chaperons rouges de la LCR", qui détaille et analyse les diverses collaborations de Besancenot avec les grands médias.

Lire la suite

phpMyVisites | Open source web analytics Statistics