LEBOBLOG

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 17 décembre 2006

Victoryyyy !

Le post précédent m'a remémoré une petite anecdote ma foi fort croustillante dont je ne résiste pas à l'envie de vous narrer. C'était en juillet, et cela se passait, oh coïncidence, à Cambrai. Je vous ai déjà conté cette soirée oh combien mémorable qui, sous le parrainage d'une association de prévention de l'alcool, vit se succéder une demi-huitaine (j'étais parti pour "demi-douzaine" mais en fait ils étaient que quatre alors...) de groupes dont l'abstinence alcoolique n'est pas exactement la caractéristique prédominante.

Lire la suite

jeudi 14 décembre 2006

Les 10 ans de M26.7 : Les bécasses, Chépa, Brigitte Bop, et (presque) M26.7


Fontaine c'est un patelin de la banlieue de Cambrai. Le grand ch'nord quoi, le genre d'endroit où tu t'attends à trouver des ours polaire au coin de la rue mais en fait non. Ils doivent pas aimer la bière (pas comme Fabien Betiz qui en tenait une bonne à la fin des hostilités :o)). "Sur la place de la mairie hi heu, qu'on a changé en maternelle"... ya effectivement plein de gosses qu'on retrouvera en partie aux concerts, c'était assez marquant la jeunesse du public d'ailleurs. Ya de la relève, ça fait plaiz. Je demande mon chemin ("oh zyva, c'est où kilé le cerkon keupon de soir-ce? - c'est juste là m'sieur") et je trouve la salle des fêtes (c'est une belle victoire) (ah ah). J'y trouve Nico et Fabien Betiz, Seb VS qui se lance dans le documentaire animalier, venu filmer les Bécasses... et les Brigitte Bop en train (tchou tchou) de jouer à la pétanque. Alors là il me faut faire une digression des plus pertinentes quant à la pratique bopesque (et scandaleuse) de ce merveilleux sport (car c'en est un) (oui madame). La pétanque se joue soit en tête-à-tête (3 boules chacun), soit en doublette (3 boules chacun), soit en triplette (2 boules chacun), soit au bistrot (ricard pour tout le monde). Les BB joue en doublette avec 2 boules chacun (!!!) (oui vous avez bien lu, je vous l'avais  bien dit, c'est bien scandaleux, c'est du n'importe quoi, c'est immoral, et en plus ils font ça en public, ya peut-être des mineurs qui les regardent -ils sont pas tous dans les terrils) (je vais me plaindre à la ffpjp).
Une fois remis de ce choc émotionnel (en doublette avec deux boules dans les mains, nan mais ho !) (*), je dégaine mon engin. (**). Un apneu qui non seulement prend des photos mais aussi filme. Bon là il fait noir, alors ça donne rien du tout, mais déjà, dans cet embryon de cyber pelloche que j'ai vite balancé à la corbeille on devine qu'il ya un grand cinéaste qui sommeille en moi. Profondément. Mais rassurez-vous, amateurs d'images qui sautent, de plans flous, de contre-jour pupillicides, et de traveling nauséeux, je n'attendrai pas le réveil du godard intérieur pour vous faire part de quelques bribes de rushes en ce lieu. Zavez qu'à aller directos à la fin de l'article, si tout s'est bien passé doit y'avoir de la ouidéo. Quant aux photos, car oui puisque l'appareil prend aussi des photos, j'en ai. Je les ai cyber-fourrées dans un lieu approprié déjà cité dans une précédente chronique. Ouala. Et oui, bien que Cambrai ne soit pas exactement en position de force pour revendiquer un rattachement provençal, les locaux de l'étape, j'ai nommé les M26.7 sont venus jouer les arlésiennes de mon photoblog et de mes clips vidéos. J'avions pas calculé à quel point ça pouvait bouffer de l'électron un appareil photo. C'est pas que je vous fasse le coup de la panne. Mais si.

Les Bécasses. C'est pas tout ça, mais ya les Bécasses qui commencent. C'est gentil, ça bouge pas beaucoup, c'est pas très causant, c'est de la pop.

Chépa? Là, avec Chépa?,  on change un tantinet de registre. J'avoue que leur punk hardcore un poil métal, bien gueulé, bien foutu, bien bourrin mais pas monotone, m'a carrément scotché. En regrettant toutefois que le chanteur, un grand et gros nounours tout rébou, soit tout mou sur scène, parce qu'avec un kangourou ce groupe serait une tuerie. Après faut bémoler dans les chaumières ; leur album "à l'arrache" contient, outre des morceaux tout à fait honorablement enragés voire un brin noirs et désespérés, une reprise des plus enthousiaste de "Salope va laver ton cul", qui ne manquera pas de laisser perplexe même les moins grognons d'entre nous. J'ignorais l'existence de cette reprise lorsque j'étais à Fontaine, mais a posteriori  je comprends mieux la remarque de Bastos qui parlait de "la reprise de Chepa d'un goût douteux". Bref...

Brigitte Bop. C'était pas la plus grande forme pour les BB, de l'aveu même des membres du groupes. Moi perso j'ai pas bien fait gaffe, je cramais mes dernières ressources électriques canardant et pellochant à tout va. Cela dit, c'est vrai qu'on les a connu un peu plus péchus les orléannais. Mais faut pas exagérer c'était pas prozac show non plus ! Un concert des BB, ça reste quand même une grosse claque. Beaucoup de titres du prochain album (qui doit commencer à prendre forme maintenant)... mais je dois avouer qu'un peu plus de bons vieux tubes ne ferait pas de mal à mes oreilles. Ah oui.. à la fin ils font "Moi demain", mais qu'est-ce que c'est que ce yahourt?? Si un jour Bastos, tu passes par ici, ce serait cool de me dire ce que tu chantes sur ce foutu morceau !!




M26.7
. C'est les héros de la soirée, ils jouent à la maison, c'est le délire. Grosse soirée karaoké, scène envahie sur la reprise des Béru. J'ai plus de pile. Je pleure.


Et maintenant, les ouidéos... le player est toujours le même.. mais multiple; normalement quand vous cliquer sur le bouton en bas à gauche du player vous pouvez choisir le morceaux à écouter. Y'en a trois, un de chaque groupes sauf M26.7 (sans déconnnnner..).



(*) vous aurez noté que je n'ai fait absolument AUCUN jeux de mots vulgaire, pas une seule connotation d'ordre pornographique. Si ça c'est pas le triomphe de la volonté...
(**) ah oui mais là on cause plus de pétanque.

phpMyVisites | Open source web analytics Statistics