LEBOBLOG

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 8 décembre 2007

Propagande.org Vs Myspace : Le grand mépris de certains groupes "punks"

Hier soir, en parcourant la liste des radios "punkes" établie par Bibi Konstroy (histoire de faire une sélection et de ré-activer "Punkalaradio"), je suis tombé sur Rockenfolie (diffusée en hertzien sur Radio Perrine, en Haute Savoie). Comme c'était jeudi, vers 21h, en plein dans le créneau horaire de ladite émission, je suis allé sur leur site web. Agréable surprise ; en plus d'une diffusion sur le net, il y avait un tchat avec les animateurs. Ni une ni deux, je m'y connecte (ça tombe bien, c'est sur Epiknet, comme #vglp). Il y a un groupe invité, mais l'interview se passe par téléphone, donc il n'y aura de cyber-discu avec les membres. La zique passe, ça ressemble à du System of a down, en moins péchu. Fin de l'interview, le mec interviewé balance le contact du groupe ; un polluspace. Rien d'étonnant, mais moi ça me crispe. Le jour où Myspace sera racheté par Darty, et qu'ils annonceront leur "dartyspace", on va bien rijoler tiens. Vous vous en doutez, je m'énerve (mais gentiment hein) sur le tchat.

déc. 06 21:39:30 <abFab> sont pas foutus de faire un site web classique
déc. 06 21:39:43 <abFab> tss tsss
déc. 06 21:39:49 <Violining> cad ?
déc. 06 21:40:04 <abFab> ben ras le .. (bol) de myspace quoi
déc. 06 21:40:13 <Violining> pfffffff
déc. 06 21:40:17 <Violining> ms non c trop bien myspace
déc. 06 21:40:30 <abFab> depuis qu'il ya myspace les gars foutent plus rien.

En fait j'exprimais surtout là, mon sentiment du moment envers la cyber-keuponie.. c'est mort de chez mort. Et depuis que le milieu s'éclate sur Myspace, plus personne branle plus rien.. bref. Mais revenons à nos moutons (c'est le cas de le dire), on me rétorque alors...

déc. 06 21:40:38 <Violining> ms si ils ont un site aussi
déc. 06 21:41:31 <Violining> http://madcircle.propagande.org/
déc. 06 21:41:45 <abFab> aaaaaaarrrrrrrrrrrggg

Là c'est le pompom. Parfois on sent monter en soi comme une envie de jeter son clavier en travers de l'écran, juste comme ça, pour la catharsis. Et bien, hier c'était le cas. Les mecs ont leur site web chez un hébergeur militant antipub, et à l'antenne ils balancent l'adresse de leur myspace !

La principale raison qui a poussé Erick à fonder Propagande.org, c'est le dégout des publicités envahissant les sites punks. Tout les hébergés le savent, c'est marqué en clair dans la présentation du site :

"Propagande c'est de l'hébergement gratuit et sans pub pour des sites en rapport avec le punk, le ska, le rock indépendant, ....
Groupes, zines, labels, distros, vous êtes les bienvenus sur ce service que j'ai créé en février 2003.

Simplement parce que j'en ai eu un peu marre de voir des adresses du genre http://perso.wanadoo.fr/punk, ou punkrock@marchanddesoupe.com, etc., ou de voir s'ouvrir des pop-up de pub quand j'arrive sur une page d'accueil qui pourrait être franchement sympathique sans cette pollution.
[...]
J'ai décidé d'ouvrir l'hébergement sous Propagande.org parce qu'il me semblait souhaitable qu'il existe, pour les musiciens se réclamant d'une logique d'indépendance, des services d'hébergement résolument non-marchands, garantissant la sécurité des données des utilisateurs, et pas attachés à l'image douteuse d'opérateurs puant le fric ou le flicage systématique.

ça m'énerve en effet fortement que des sites punks, par exemple, se retrouvent hébergés par une filiale de l'opérateur de telecom national, ou par des fournisseurs d'accès qui ne vous ouvrent un compte qu'une fois qu'ils ont pu vérifier par l'envoi d'un courrier postal que vous ne mentez pas sur votre identité , que vous leur avez fourni des renseignements sur vos habitudes de consommation, le nom de votre chien, la date d'anniversaire de votre voisin de pallier, sous prétexte de mieux vous servir [...]"

Et même si par un excès de mauvaise fois, le webmestre venait à prétendre qu'il n'avait pas lu la présentation (déjà, à la base, c'est super sympa pour le mec qui se crève le cul et qui t'héberge), Erick à mis les points sur les I concernant Myspace par un message (daté du 12/01/07) sur la liste d'info interne "la propagande de propagande". Message intitulé "Fuck Myspace" dont le contenu était un soutien "à 100%" au manifeste antimyspace que venait de publier Yanic Dynamite.

"[...]Une petite mise au point sous forme de billet d'humeur pour tous ceux qui croient que plus on est nombreux dans une étable plus on a de copains, sans même se préoccuper du fait que le proprio a peut-être quelques liens douteux avec l'abattoir local et qu'on est au final pas grand-chose de plus que du bétail rentable...
[...]
En tout cas pour ce qui me concerne ça colle à 100% avec les raisons qui m'ont fait créer Propagande, alors j'avais envie d'en faire un peu la promotion. Voilà. Bonne lecture, et faites vos choix... Vive le Rock Libre, Vive l'Internet Libre !
"

Mettre un lien vers son myspace en page d'accueil de son site Propagande, c'est un doigt d'honneur fait à celui qui t'héberge. Qu'un groupe méprise sa musique au point qu'il s'en foute qu'on puisse l'écouter les yeux rivés sur des bandeaux de pubs s'incrustant inconsciemment dans les neurones, c'est son droit. Mais qu'ils méprise le militantisme de son hébergeur en instillant la saleté ultra-marchande dans un lieu fondé pour être une zone non-marchande, c'est assez obscène en fait.

Message aux groupes qui d'un côté profitent des alternatives militantes et de l'autre grossissent sans scrupule la masse polluante de l'internet publicitaire : que vous ayez perdu votre amour-propre, ou simplement intégré les "lois" du capitalisme 2.0 et sa "monétisation d'audience"(*) comme des évidences indiscutables et incontournables c'est un problème en tre vous et votre conscience, mais si vous pouviez éviter de mépriser par la même occasion ceux qui essayent de mettre en place une alternative à ce cyber-monde de merde, ce serait quand même la moindre des choses.

mardi 7 août 2007

"J'aime pas la chanson française" (Luz)

Luz j'aime pas

Avant d'écrire ces quelques lignes, j'ai fouillé dans mes archives top sicrètes, et tellement sicrètes, que j'ai pas réussi à foutre la main sur mes numéros de "Chien Méchant", magazine éphèmère lancé par l'auteur dont il est question dans le titre. C'était sous-titré "Donnons la pâtée aux maîtres", et ça envoyait sévère.

Lire la suite

mercredi 7 mars 2007

Un dimanche soir à Konstroy (Fuck Myspace, la suite)


Comme annoncé dans le post précédent, dimanche souer (enfin à 18h quoi) j'étais intra-muros dans les locaux de la mythique émission de musette solognote Konstroy. Mappy est au choix : trop fort ou un gros bâtard de sa race. Le parking indiqué sur l'avenue de Flandre n'existe que dans sa base de donnée perrave ou alors c'était le parking du franprix qui n'est PAS ouvert le dimanche sa mère.
Mais comme je suis un peu un dieu de la voiture, je n'ai éprouvé aucune difficulté à me faufiler dans les méandres parisiens tel une anguille sous sa roche, me jouant des feux rouges et des embouteillages avec grâce, subtilité et enthousiasme.

(je vous ai déjà dit que je haïssais Paris?)

Lire la suite

samedi 22 juillet 2006

Orwell et Hemingway en Catalogne / Sin Dios, "Un pueblo en armas"

Mercredi soir, pendant l'émission VGLP, au cours de ma séance de propagande mensuelle pour l'organe provisoire de l'internationale erroriste CQFD, j'ai causé du fort instructif article "Orwell en Catalogne". Dans sa colonne d'érudit (tagada tsoin tsoin), Anatole Istria rappelle l'épopée espagnole de l'écrivain.

"[...]Orwell se rend en Espagneà 33 ans pour "combattre le fascisme". Il n'y vient ni en écrivain, ni en analyste politique déjà convaincu des enjeux en place[...] Dans un premier temps, il projette vaguement de s'engager dans les Brigades Internationales, mais il renifle très vite leur inféodation au Komintern. Fort de son expérience dans la police en Birmanie (un des tourments de sa vie) il devient caporal dans une milice du Poum.[...]"

Lire la suite

jeudi 13 juillet 2006

Ouideo inside / fuck daylitube / dAHU da Clip

Où je profite vilement d'une diatribe de bon aloi à l'encontre de myspace d'abord puis -et surtout-daylimotion/ youtube / google video ensuite, pour caser en loucedé un clip des dAHUs.

Lire la suite

vendredi 24 mars 2006

[vglp] Emission du 22 mars 2006 avé Angelic Upstart

Edito
Où l'on cause à nouveau de la racaille médiatique à la solde du patronnat (oï). Aujourd'hui notre bestiaire est à la page "Brigitte Jeanperrin". Qui nous apprend que les grandes entreprises n'ont pas besoin du CPE. Sans décooooner. Allez tiens, au cas où vous n'auriez pas (encore) entendu parler des CDI de chantier, jetez un oeil ici, et , ou ... en plus des lettres de dem qu'on te fait signer sans date à l'embauche, du harcèlement pour te faire craquer, des fautes graves pour refus de mission.. enfin, bref.

Part 1
Où l'on cause de Vaquette pour mieux faire la propagande de CQFD, nouvellement sous-titré : "Organe provisoire de l'Internationale erroriste". Le numéro de mars est dispo dans les kiosques, et la kronique pounk de Pierre Etbunk concerne le DVD de Vaquette "Je veux être grand et beau", dont je n'ai encore, honte à moi, pas encore parlé en ce blog.
Abonnez-vous à CQFD ! Achetez le DVD de Vaquette !

(ça c'est fait)

Part 2
Où l'on cause des sorties de Maloka (et oui, cette semaine encore, Maloka annonce deux sorties, c'est plus de l'anarchopounk, c'est du stakhanovisme):
- Vision of war / Cop on fire. Split CD
- Ya Basta, "Sans retour" (ce qui doit pas être très pratique pour jouer sur scène). "les cinq cents premiers exemplaires ont été distribués lors du concert d'adieu du groupe!"

Part 3
Les concerts...

Part 4 : Le live
Angelic Upstart, pour leur premier concert en dans l'Hexagone. C'était à Limoges, le 4 février, et cela conclut la série de rediff de lives consacrés au Lemovice Antifa Fest II.


Blind Test
La lutte fût rude, mais après l'abandon de Bob au cours de l'émission, c'estYanic qui a repris les commande du rouleau compresseur (suivi par un Yo en pleine forme). Le résultat est sans appel, le classement est le suivant:


1 - Yanic : 41
2 - Yo : 28
3 - Batman : 17

4 - Etbunk : 12
5 - Bob : 11
6- GripeAbiere : 6

A noter toutefois l'absence remarquée de Webster.. j'espère qu'il sera parmis nous la prochaine fois because j'ai fait le plein de punk à roulette pendant ma virée toulousaine le week-end dernier, histoire de ré-équilibrer les forces en présence...

(et je vais aussi essayer de causer un peu moins longtemps parce que là, sans dec... )




[Télécharger directement l'émission]

dimanche 5 mars 2006

[Cinéma] J'ai vu "Le nouveau monde"


C'est naze.

Lire la suite

samedi 28 janvier 2006

Stooges -> Vibrators -> Exploited -> Béru || MAJ de Radiokipu

En fait tout a commencé quand le crustacé (qui dans une autre vie fait office d'envoyé permanent pour le Boblog à l'autre bout de la planète) a foutu "Troops of tomorrow" d'Exploited sur la Radioki(n'en peut)pu. Ce putain de riff, cette "mélodie", n'arrêtait pas de me trotter dans la cervelle ("mon petit toizooo, sur un norangééé, a pris sa, à la volette, a pris sa voléééé"). Et soudain, en plein bordel cérébral avec des morceaux de mémoires partout, le flash qu'ordonne. "Nous sommes les rebelles tatata tatata sauvages et fiers de l'être.. rejoins notre raïaaaa... nous ne sommes pas des soldaaaats.. et cétéraaa".

Lire la suite

phpMyVisites | Open source web analytics Statistics